Le système de remboursement

Aujourd'hui, les modalités de remboursement de l’ostéopathie varient en fonction des assureurs et des contrats. La FSO s’engage activement pour défendre et faciliter une bonne prise en charge des coûts par les assurances.

Odoo CMS - une grande photo

L’ostéopathie est une médecine manuelle de premier recours, ce qui veut dire que vous n’avez pas besoin d’une ordonnance médicale ou d’une visite médicale préalable (sauf cas particuliers) pour consulter un·e ostéopathe.

Prise en charge par une assurance complémentaire (LCA)

L’ostéopathie fait intégralement partie du système de santé suisse. Ce sont les assurances complémentaires (LCA) qui prennent en charge les consultations ostéopathiques, avec toutefois des différences selon l’assureur et le contrat.

En pratique, il existe actuellement près d’une centaine de contrats, dont les modalités changement régulièrement. Les ostéopathes ne peuvent donc connaître les situations individuelles des patients. Il est essentiel de vous renseigner directement auprès de votre assureur quant aux conditions de couverture des traitements ostéopathiques. 

Prise en charge par le·la patient·e

Bien entendu, vous pouvez tout à fait consulter un·e ostéopathe sans bénéficier d’une couverture d’assurance complémentaire. Dans ce cas, les coûts du traitement seront à votre charge.

» Combien coûte une séance?

A voir aussi

» Thème «assurances complémentaires» sur le site ch.ch

» L’ostéopathie est à la mode, mais qui paie? (article paru dans Info santé suisse 6/14)