L’ostéopathie pour les personnes âgées

L’ostéopathie est une méthode qui vise à traiter les personnes âgées en douceur et améliorer leur qualité de vie. 

Odoo CMS - une grande photo

Vieillir est inévitable. Et malheureusement, prendre de l’âge signifie bien souvent rencontrer des problèmes de santé plus ou moins fréquents. L’ostéopathie est une approche douce qui peut se révéler très utile dans cette phase de la vie.

Un traitement ostéopathique peut être complémentaire à une prise en charge médicale conventionelle ou constituer une approche thérapeutique à part entière. Le traitement ostéopathique peut permettre de soulager les douleurs et les symptômes, d’améliorer le bien-être du patient ou de favoriser les soins prodigués par d’autres professionnels de la santé. 

Les ostéopathes FSO ont la formation et les aptitudes requises pour proposer aux personnes âgées un traitement adapté à leur situation individuelle et à leur prise en charge médicale.

Dans quels cas un traitement ostéopathique est-il judicieux ?

La liste des motifs de consultation possibles est longue. Pour les personnes âgées, les problèmes liés à l’appareil locomoteur, les problèmes d’équilibre et l’incontinence représentent les plaintes les plus souvent rencontrés

En cas de doute, une discussion avec l’ostéopathe permet de déterminer plus précisément les chances de succès d’une thérapie.

Un traitement ostéopathique est particulièrement indiqué si vous présentez les symptômes suivants:

  • Problèmes de l’appareil locomoteur comme des douleurs ou gênes au dos, dans la nuque ou les épaules, des douleurs dans le pied ou le genou, des troubles de la marche, des douleurs aux hanches, de l’arthrose ou des affections rhumatismales avec suivi médical.

  • Céphalées, vertiges

  • Traitement avant ou après une opération (préparation de l’opération, traitement des cicatrices)

  • Déglutition difficile, troubles digestifs, côlon irritable, etc.


Bon à savoir

En règle générale, il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance médicale pour consulter un ostéopathe membre FSO. En cas de doute, veuillez contrôler les conditions de prise en charge et de remboursement auprès de votre assureur-maladie complémentaire.

Des rapports médicaux, des radiographies ou un CD d’une IRM aident l’ostéopathe à prendre connaissance de votre état de santé ainsi que des mesures médicales prises auparavant. Pensez à les prendre avec vous lors de votre première consultation.