Ostéopathie en milieu aquatique

6 déc. 2020
7 mars 2021
Merci de vous connecter pour vous inscrire à cette formation.

S'inscrire

Objectifs

Pratiquer une thérapie manuelle avec un patient en immersion dans l’eau chaude peut apporter de nettes améliorations fonctionnelles à certains patients pour qui la pratique en salle n’apporte pas assez de résultats ou est peu réalisable du fait de douleurs intenses.

Cette pratique est encore trop souvent limitée à une approche de confort, certes agréable et relaxante.

Pourtant la connaissance de techniques précises et une vision dynamique des gestuelles possibles dans l’eau permet d’ouvrir un champ d’action pouvant donner des résultats particulièrement rapides et appréciables pour certains patients, toujours en complémentarité avec le travail en salle. L’approche de l’ostéopathie en milieu aquatique est particulièrement indiquée pour :

- les patients dont l’état de tension neuromusculaire limite ou ralentit les actions thérapeutiques possibles en salle,

- les bébés et enfants, ainsi que les femmes enceintes surtout au 3ème trimestre,
- les personnes à forte impotence fonctionnelle liée à de violentes douleurs qui limitent la position prolongée sur la table, liée à l’âge, à une chirurgie récente, au surpoids ou encore à un handicap.

La formation est résolument orientée sur la pratique et la complémentarité thérapeutique avec les éventuels soins courants.

L’outil vidéo est utilisé afin de favoriser l’auto-évaluation de la pratique.

Des patients seront conviés afin que les participants puissent mettre en pratique clinique réelle et supervisée les compétences acquises.

-          Découvrir les avantages et les limites de la pratique de l’ostéopathie en milieu aquatique, les indications et contre-indications, ainsi qu’éviter les pièges routiniers liés au seul confort ;

Objectifs de la formation :

-          Apprendre les règles d’installation et de gestion d’un patient dans l’eau en terme de sécurité et de confort ;

-          Comprendre les règles éthiques spécifiques liées au travail dans l’eau avec un patient ;

-          Se familiariser avec son propre déplacement en tant que thérapeute et avec la mobilisation d’un corps en immersion ;

-          Découvrir le large panel de manœuvres possibles dans l’eau en utilisant l’intégralité des champs de compétence de l’ostéopathie (structurelle, myofasciale, viscérale, crânienne, myotensive…) ;

-          Elargir son champ thérapeutique, palpatoire et aussi relationnel ;

-          Elargir les perceptions somatiques des patients pour les aider à franchir certaines limites sensorimotrices ou émotionnelles, ainsi que les aider à sortir de croyances délétères sur certaines étiquettes diagnostiques ;

-          Améliorer la complémentarité de l’ostéopathe avec le physiothérapeute en cas de rééducation / réadaption après un traumatisme, une chirurgie ou une affection ayant généré une impotence fonctionnelle ;

Connaître les abords particuliers liés au travail dans l’eau avec des bébés, des femmes enceintes, des personnes âgées, des personnes à mobilité réduite.
A l'issue de la formation, les praticiens pourront voir leurs coordonnées professionnelles figurer sur le site (en construction) référençant les ostéopathes formés à la pratique en milieu aquatique en Suisse :
www.osteo-h2o.ch 


Formation

Présentation

1er module

-          Bases théoriques : Mise au point sur les fondamentaux des approches de soins en milieu aquatique (balnéothérapie, aquagym, physiothérapie, accompagnement de la naissance, Watsu, ostéopathie…). Cerner les objectifs de chaque approche, les champs de compétences professionnelles, les avantages, les limites et les inconvénients, les indications et contre-indications. Connaître les impératifs d’une première séance en salle et aussi les évaluations régulières hors eau.

-          Bases pratiques : Protocoles de mise à l’eau des patients, installation des flotteurs, mise en place de la sécurité et du confort des patients. Découverte du comportement d’un corps en immersion, des différentes manœuvres possibles dans l’eau.

-          Utilisation de l’espace et des ressources liée au comportement des corps dans l’eau.

-          Règles éthiques, relationnelles, comportementales et de posture thérapeutique spécifiques.

-          Comparer les comportements du corps hors et dans l’eau afin de moduler le diagnostic ostéopathique et le plan de traitement : particularités des tests actifs et passifs dans l’eau, utiliser le principe oscillatoire en se servant des points d’appuis du thérapeute et du patient.

-          Organiser la sortie de l’eau du patient.

-          Abord diagnostic et thérapeutique des membres et des ceintures à partir des ressources techniques ostéopathiques : oscillations, vibrations, manœuvres articulaires, musculaires, neuroménignées, fasciales, fonctionnelles, myotensives.

-          L’accent est mis sur la participation active du patient afin de travailler sur les boucles sensorimotrices. Précisions sur les conseils à apporter aux patients durant la séance (occlusion des yeux, diminution de l’activité du mental, présence à soi et aux sensations corporelles), comment par la seule gestuelle inciter le patient à lâcher certaines résistances.

2ème module

-          Abord diagnostic et thérapeutique du tronc et du rachis à partir des ressources techniques ostéopathiques : adaptation du travail sur la sphère viscérale abdomino-pelvienne et thoracique, sur la respiration.

-          Mise au point sur les échos émotionnels liés au travail dans l’eau et juste posture du praticien ostéopathe à cet égard.

-          Le placement et le positionnement du thérapeute dans cette relation de soins spécifique, utilisation des déséquilibres et des changements de rythmes.

-          Abord diagnostic et thérapeutique de la tête et du cou : les différentes mobilisations possibles, incluant le travail articulaire cervical et le travail sur les boucles réflexes céphalogyres.

-          Abord du travail sur le crâne, le massif facial, l’appareil manducateur.

-          Prises particulières d’étirement des ceintures.

-          Travail des torsions actives et passives.

-          Synthèses et révisions, mises en pratique des différents abords techniques, apprentissage de la fluidité des gestes et de leur impact sur les patients en utilisant des changements de rythmes et d’appuis.

-          Principes pratiques de la reprogrammation sensorimotrice en partenariat avec les autres thérapeutes manuels (physiothérapeutes, ergothérapeutes).

-          Enregistrement vidéo de séquences à étudier à la maison, débriefing.

-          Travail en situation réelle avec des patients.

3ème module

-          Mise en pratique clinique et supervisée auprès de patients invités, enfants et adultes, suivi de débriefing et conseils partagés.

-          Conseils pratiques pour le travail en équipe avec les physiothérapeutes et autres intervenants afin de favoriser la relation de soin et d’impliquer au mieux le patient dans le processus de soin.



Enseignants

Krief Guillaume

Guillaume Krief est ostéopathe depuis 1997 et travaille en cabinet privé à Lausanne et au Centre de rééducation fonctionnelle de la clinique Bois-Cerf où il a l'opportunité de travailler en piscine, après avoir travaillé 20 ans à Paris (France). Il est diplômé du BCOM (British College of Osteopathic Medicine, Londres, Royaume Uni). Titulaire d'un Brevet d'Etat d'Educateur Sportif (France), il a pratiqué de nombreuses disciplines sportives à niveau international (pentathlon et kung fu essentiellement). Il est impliqué comme conseiller technique dans le Programme Hospitalier de Recherche Clinique Nationale mené à l’Hôpital Cochin (AP-HP) : « Evaluation de la prise en charge ostéopathique sur l’incapacité fonctionnelle chez des patients souffrant de lombalgies communes subaiguës ou chroniques depuis moins d’un an en milieu professionnel - Essai contrôlé randomisé. » Titulaire d'un Master de Sciences de l'Education (Tours, France), de plusieurs diplômes d’université (DU) liés à l’anatomie clinique, à la posturologie clinique et à la communication médicale scientifique, il est co-Directeur et membre du conseil scientifique du DU « diagnostic des douleurs de l’appareil neuro-musculo-squelettique » auprès de l’université de Versailles-Saint-Quentin (UVSQ), UFR des Sciences de la Santé Paris Ile-de-France Ouest avec le Professeur Robert Carlier, Rafael Zegarra-Parodi, Laurent Fabre et Jerry Draper-Rodi. Marié et père de trois garçons il habite et travaille à Lausanne depuis 2011.

Infos principales

Matin
08:45 - 12:15
Après-midi
13:30 - 17:30
Matin
08:45 - 12:15
Après-midi
13:30 - 17:30
Matin
08:45 - 12:15
Après-midi
13:30 - 17:30
Français
Français
Membre
780.00 CHF
Non membre
960.00 CHF
Assistant
490.00 CHF

Infos supplémentaires

Conditions particulières

Prérequis : Bonne connaissance et pratique courante de l’ensemble des approches techniques ostéopathiques (structurelle, viscérale, myofasciale, myotensive, crânienne).

Avoir l’opportunité de pratiquer en dehors des modules enrichira grandement la formation.

Matériel fourni par les participants

2 ou 3 linges de bain,

1 ou 2 maillots de bain

de quoi écrire

éventuellement de quoi filmer

repas de midi (peu d'établissements sont ouverts le dimanche dans le quartier)

Lieu de formation

Hirslanden Clinique Bois-Cerf, Centre Actif + (sous-sol)
Avenue d'Ouchy 31
1006 Lausanne
Ouvrir dans Google Map
Secrétariat de la formation continue SCO-FSO - Centre de formation Fribourg

Mardi et Jeudi,
de 09h00 à 11h00
Rue de Rome 3
1700 Fribourg